Publiés récement...


     

mercredi 25 mai 2016

Chronique : Fake ! Fake ! Fake ! de Zoë Beck

Fake ! Fake ! Fake !

Zoë Beck


Edition : Milan
Date de parution ; 18 Mars 2016
Genre : Jeunesse
Prix : 12,50€

4ème de couverture : 

 “ Un prénom pourri, des chaussures taille 49 : Edvard, 14 ans, pas un poil sur le torse, est mal parti pour séduire Constance. Alors, sur Facebook, il devient Jason, Américain en voyage scolaire. La belle croque à l’hameçon et en demande toujours plus. De mensonge en mensonge, la machine s’emballe…”





    À ma grande surprise, j’ai gagné ce livre au concours des 3 ans de Mathieu alias Enjoy Books sur Youtube, et en plus, j’ai reçu une gentille petite carte personnalisée de l’équipe des Éditions Milan, j’ai trouvé l’attention charmante. J’ai profité du dernier week-end à 1000 pour le sortir de ma PAL et j’ai été agréablement surprise.


    En effet quand j’ai reçu le livre, et relu la 4ème de couverture, je m’attendais à une énième histoire d’adolescent mal dans sa peau et s’embourbant dans une situation abracadabrante pour séduire la fille de ses rêves en se faisant passer pour quelqu’un d’autre… quelqu’un de plus cool… Je m’attendais à une petite histoire sympathique, un roman jeunesse avec une histoire d’Amour d’adolescent gentillette, une lecture rapide sans prise de tête…


"J’ai envie de faire s’écraser l’avion de Jason quelque part au-dessus de l’Atlantique. Constance vient de lui envoyer un message avec plein de petits cœurs."
    
    Finalement, je me suis bien fait avoir par ce résumé trompeur ! Pour le coup, je trouve que le livre porte vraiment bien son titre ! Au lieu de l’histoire sans grande profondeur à laquelle je m’attendais, j’ai lu une histoire avec de belles valeurs mises en avant, une jolie petite morale.

    Je n’ai pas envie de trop en dévoiler sur  cette histoire, car c’est ce qui a fait que j’ai aimé ce livre : l’effet de surprise ! Mais j’ai beaucoup apprécié le choix de l’auteur de nous faire découvrir les pensées d’Edvard  comme s’il écrivait son journal intime. Cela apporte de la fluidité et les pages s’enchaînent avec grande facilité, je l’ai dévoré en 2 heures. Du coup, ce fut un très bon choix pour démarrer ce Week-end à 1000.

    Bref, une jolie petite histoire mignonne et pleine de bons sentiments.

  Je tiens à remercier Mathieu encore une fois pour son concours et la chance qui fait que j’ai remporté ce livre J

Ma note : 7/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire