div style="text-align: center;">
Publiés récement...


    

mercredi 31 mai 2017

Chronique : Destiny - Tome 1 de Cecelia Ahern


 Destiny

Cecelia Ahern



 Editions : Hachette
Date de parution : 17 mai 2017
Genre : Dystopie
Prix : 18€ (version papier) 
           12.99€ (version numérique)



4ème de couverture : 


Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait. Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection. Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe. Pour qui a menti : la langue. Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite. Pour qui s’est montré déloyal : le cœur. Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit. Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société. Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?"






     Autant vous le dire d’entrée de jeu : Destiny est une très belle surprise ! Lorsque j’ai lu le résumé, j’ai été septique. Plusieurs points m’interpelaient mais en même temps, ils me dérangeaient. Finalement, l’appel de la dystopie l’a emporté. Et grand bien m’en a pris ! J’ai adoré.

dimanche 14 mai 2017

Chronique : Fragile de Sarah Morant



 Fragile

Sarah Morant



 Editions : Hachette
Date de parution : 5 avril 2017
Genre : Romance jeunesse
Prix : 17.90€ (version papier) 
           11.99€ (version numérique)



4ème de couverture : 


Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler, qui fait craquer toutes les filles mais ne s’attache jamais. Brittany incarne la peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisse aucun garçon indifférent. 
Pourtant, derrière leurs apparences montées de toutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignent des autres. Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel et Brittany se cherchent mutuellement… Se trouveront-ils ? "


     Après avoir beaucoup aimé le premier roman de cette jeune auteur, j’avais très envie de découvrir une nouvelle histoire. Et puis il faut dire que quand le résumé parle de bad boy, j’en suis d’autant plus tentée. Je remercie les éditions Hachette de m’avoir permis de faire cette belle lecture. Je me suis laissée emporter par l’histoire malgré ses petits défauts.

jeudi 11 mai 2017

Chronique : La Cave de Natasha Preston


 La Cave

Natasha Preston



 Editions : Hachette
Date de parution : 19 avril 2017
Genre : Thriller
Prix : 18€ (version papier) 
            12.99€ (version numérique)



4ème de couverture : 


"Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées quatre filles. Avant, Lilas s’appelait Summer. Elle avait des parents, un frère insupportable, des copines, un petit ami. Elle fera tout pour les retrouver. Car contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…"






     Lorsque j’ai vu ce livre dans la programmation Hachette, sa couverture m’a directement attiré. Je la trouvais très belle mais aussi sombre et inquiétante… Le résumé m’a convaincu que ce roman était fait pour moi !! Je remercie Net Galley et les éditions Hachette qui m’ont permis de le découvrir ! Avec le sujet abordé, ce livre se prêtait parfaitement à une lecture commune. C’est donc accompagné de Mathieu et Simi que je me suis plongée dans cet univers. Et nous avons aimé tous les trois !

jeudi 4 mai 2017

Chronique : One, tome 2 : Te respirer de Jasinthe Nitouche


One, tome 2 : Te respirer 

Jasinthe Nitouche


Editions : Black Moon Romance
Date de parution : 24 mars 2017 
Genre : Romance
Prix : 10.99€
(disponible uniquement en version numérique)


4ème de couverture : 

« Depuis l’enfance, Charlie et Sacha ont toujours été unis contre le reste du monde. Un duo à part, pour une relation hors du commun… Alors que les deux jeunes adultes ont emménagé dans le même appartement pour leurs études supérieures, ils continuent de faire face aux aléas de la vie, côte à côte. Ensemble, ils gèrent au mieux leur amitié particulière, ce lien qui les rend incapables de vivre l’un sans l’autre et qui écrase toutes les relations amoureuses qu’ils tentent de construire. Ils essayent en vain d’ignorer que tout a changé depuis le jour des dix-huit ans de Charlie, lorsqu'elle a demandé à Sacha de lui faire l’amour comme cadeau d’anniversaire. La nuit qu’ils ont partagée a définitivement transformé leur amitié... Pourtant, ce nous qu’ils ont de plus en plus de mal à définir reste leur priorité. Plus que jamais, ils comptent se battre et tenir leur promesse d’être toujours là l’un pour l’autre, sans concession aucune. Mais combien de temps seront-ils être capables de se mentir sur les sentiments qu’ils éprouvent réellement l’un pour l’autre ? »







     Une nouvelle fois, je remercie Net Galley et les éditions BMR pour l’envoi de ce roman. Je l’annonçais déjà avec mon avis sur le premier tome « One, Même pas peur » (lien chronique), j’attendais avec impatience la sortie de cette suite et fin. Et dès qu’il m’a été envoyé, je n’avais qu’une idée en tête : retrouver très vite Charlie et Sacha !!

mardi 2 mai 2017

Chronique : Transférés de Kate Blair


Transférés

Kate Blair

 Editions : Michel Lafon
Date de parution : 13 Avril 2017
Genre : Dystopie, Jeunesse
Prix : 16.95€ (Partenariat)



4ème de couverture : 


"Dans un futur proche, l’humanité a trouvé le moyen de soigner toutes les maladies : les transférer aux criminels, dont la quasi-totalité vient des ghettos, maintenus au ban d’une société qui touche à la perfection. 
C’est dans ce monde qu’est née Talia Hale. À 16 ans, elle est la fille chérie d’un politique qui se voit déjà Premier ministre d’Angleterre. Atteinte d’un simple rhume, au plus grand dégoût de son entourage, elle doit subir son premier transfert. Mais à l’hôpital, Talia sauve une petite fille d’une agression. Une petite fille qui vit seule avec son grand frère, Galien, dans les ghettos. 
Grâce à Galien, Talia découvre l’envers du décor et l’horreur d’un système où seuls les plus riches ont le droit à la santé. 
Pour changer une société où la frontière entre bien et mal est plus floue que jamais, Talia devra briser le cocon doré dans lequel elle a grandi et combattre tout ce en quoi elle a toujours cru… y compris son propre père. 
Le monde parfait a un prix "





     Quand j’ai lu le synopsis, j’ai eu très envie de découvrir cette dystopie. Ce nouvel univers dans le genre était prometteur. J’étais ravie de pouvoir le recevoir et je remercie Camille et les éditions Michel Lafon. Malheureusement, je n’ai pas été entièrement convaincue par cette lecture.