Publiés récement...


     

vendredi 17 juin 2016

Chronique : Phobos : Origines de Victor Dixen

Phobos : Origines

Victor Dixen

Editions : Robert Lafont (Collection R)
Date de parution : 2 Juin 2016
Genre : Science-Fiction
Prix : 14.90€

4ème de couverture : 


« Ils incarnent l'avenir de l'Humanité.
Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars. Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.
Ils dissimulent un lourd passé.
Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ? La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ? Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les " héros de l'espace " ?
Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu'il ne soit trop tard. »




    Ce préquel, je l’attendais depuis son annonce par Victor Dixen. Cette petite surprise préparée en attendant le dernier tome arrive à point nommé. J’étais tellement impatiente d’en apprendre plus sur les prétendants, que je l’ai précommandé dès que cela a été possible. Je ne me suis pas trompée, replonger dans l’univers de "Phobos" et retrouver la plume de Victor Dixen a été un vrai régal.


    Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’auteur arrive à nous faire voyager dès les premières lignes. Ce tome ne déroge pas à la règle et nous retrouvons la construction scénarisée qui donne toute son originalité à la série. Nous y retrouvons 6 parties, une pour chaque prétendant. Et étant donné le cliffhanger du tome deux, je ne vous cache pas que j’étais impatiente d’en apprendre plus sur certains, et un peu moins pour d’autres. Celui qui m’intéressait le plus arrive en dernière partie, évidemment !!  Mais c’est justement ce qui a ajouté du piment à ma lecture. Cette répartition est particulièrement bien choisie.

    J’ai été bluffé par chaque garçon. Leur histoire est vraiment très différente et insoupçonnée. Ils ont tous leur caractère bien forgé par leur passé douloureux. Et à chacun ses secrets. Victor Dixen crée la surprise et parvient à nous emporter avec chaque candidat. J’ai été tour à tour touchée, intriguée, émue, en colère ou en larmes de découvrir ce qu’il est arrivé à certains. D'autres passages m'ont fait sourire. L’auteur a même réussi à me faire apprécier celui que j’aimais le moins avant ma lecture. Maintenant, j’ai hâte de tous les retrouver !

"Un soleil peut vivre seul, sans planète. Mais une lune a besoin de tourner autour de quelque chose, sinon elle se désaxe et se perd dans l'espace."

    Juste pour le plaisir, je vous partage mon casting idéal :

Ne sont-ils pas canons et parfait pour embarquer à bord du Cupido ?

    J’ai également beaucoup aimé la construction de chaque partie. En effet, pour chacun, nous suivons la chronologie de leur recrutement. De ce fait, certains chapitres viennent s’entrecroiser. Nous obtenons ainsi un plan de vue général de certaines scènes et tout s’imbrique parfaitement. L’auteur maintient l’intérêt grâce à cette narration. Il introduit différents thèmes et certains font curieusement écho à l’actualité. Il parvient même à relancer l’intrigue. Et je crois que beaucoup d’autres surprises nous attendent dans le dernier tome de la trilogie.

"Albinos ou autiste, peau trop blanche ou yeux trop clair : ce monde est injuste pour ceux qui naissent différents."

    Bref, vous l’aurez compris l’auteur m’a de nouveau transportée avec lui dans les étoiles. Ce tome ne déroge pas à la règle, j’ai adoré… Et aucune surprise pour moi, Victor Dixen décroche encore une fois un coup de cœur !!

Ma note : 9/10


2 commentaires: