Publiés récement...


     

samedi 22 avril 2017

Chronique : Emmy & Oliver de Robin Benway

Emmy & Oliver

Robin Benway


 Editions : Nathan  
Date de parution : 13 Avril 2017
Genre : Jeunesse
Prix : 15.95€ (Partenariat)


4ème de couverture : 


"Dix ans après le drame qui les a séparés, Emmy retrouve Oliver. Mais comment renouer avec son ami d'enfance devenu un étranger ? Depuis leur naissance, Emmy et Oliver sont inséparables. Mais alors qu’ils ont 7 ans, Oliver est enlevé par son père et disparaît de la vie d’Emmy, laissant derrière lui un vide impossible à combler. Dix ans plus tard, Oliver est de retour. Emmy ne l’a jamais oublié. Pourtant, au moment de le revoir, le doute l’étreint : que reste-t-il de leur amitié après une si longue absence ? Emmy tente alors de retrouver sa place dans le cœur d’Oliver."




     Une amitié rompue par une séparation est le thème abordé par « Mille baisers pour un garçon » de Tillie Cole et le tome 1 de « One : Même pas peur » de Jacinthe Nitouche, que j’ai lu récemment. J’avais donc très envie de découvrir « Emmy & Oliver » pour voir comment cet aspect avait été traité. Surtout que là, non seulement la raison de la séparation est dure, mais elle est aussi plus longue. Vous allez me prendre pour une tordue (ou peut-être pas tant que ça), mais j’ai encore une fois beaucoup aimé cette lecture !


     Emmy et Oliver sont nés le même jour, habite la même rue, et presque la même maison puisqu’ils sont voisins. On comprend donc très vite que ces deux-là sont faits pour s’entendre et être inséparables. Le roman commence avec un prologue et une jolie anecdote sur leur profonde amitié lorsqu’ils ont 7 ans. Dès le premier chapitre, Emmy nous décrit comment Oliver a disparu, enlevé par son père qui ne l’a jamais ramené. Nous sommes ainsi très vite plongés dans le récit. L’auteur emploie des mots simples mais justes, pour faire parler la petite fille. Nous la retrouvons ensuite, dix ans plus tard, quand une nouvelle que plus personne n’espérait arrive : on a retrouvé Oliver et il est sur le chemin du retour.

« - Je me demande si quelqu’un a vérifié que son étiquette est bien rentrée, ai-je dit tout haut.
Avant qu’on ait pu me demander de quoi je parlais, Oliver était rentré dans sa maison et la porte s’était refermée sur lui.
Et Voilà. Il était rentré. »

     En commençant ce livre je ne m’attendais pas à ce qu’il me plaise autant. Cette histoire m'a pris complètement par surprise. Je pensais relire une nouvelle histoire d’amitié brisée qui se reconstruit. Alors oui, c’est effectivement le cas, mais le sujet est amené différemment et traité d’une toute autre manière. Nous avons ici le point de vue d’une jeune fille qui a souffert de la disparition de son meilleur ami. Elle a également subi les conséquences de cet enlèvement sur son entourage : le changement de comportement de ses parents, enclin à la surprotéger depuis ce tragique évènement. 

     Robin Benway traite le sujet en profondeur. À travers les yeux d’Emmy, elle offre au lecteur la possibilité de connaitre les sentiments de plusieurs protagonistes : les parents d’Emmy, la mère d’Oliver ainsi que ses demi-sœurs, ses amis d’enfance et même son père. J’ai énormément apprécié les échanges entre Emmy et Oliver. Ils nous permettent d’avoir le point de vue de ce dernier. Comment se sent-il vis-à-vis de tout ça ? Comment se refait-il une place auprès de sa mère et auprès de ses anciens camarades ? J’ai adoré voir leur relation renouer et évoluer. Leurs amis, Caro et Drew, sont tout autant attachants. Ils apportent un peu de légèreté et dédramatisent l’ensemble. Ils permettent aussi à l’auteur d’aborder d’autres sujets importants de l’adolescence. J’ai également aimé la fin que nous apporte l’auteur. Elle est logique et laisse place à notre imagination pour l’avenir d’Emmy et Oliver… et c’est génial.

     J’aurais encore beaucoup de choses à dire tant cette lecture m’a plu. Robin Benway a fait de ce roman une histoire authentique, légère et touchante, malgré un sujet au départ dramatique et difficile. Je ne connaissais pas encore la plume de l’auteur, c’est donc une très belle découverte ! Et le petit plus : la couverture VF est non seulement bien plus belle que celle en VO, mais elle apporte un joli clin d’œil à l’histoire d’Emmy & Oliver !

Ma note : 9/10


Merci à Samia et aux éditions Nathan pour ce partenariat !

2 commentaires:

  1. Ce roman, me donne "super-méga" envie ! J'ai hâte de l'avoir entre les mains...^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ;)

      Supprimer